START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH

Canal lombaire étroit

Le canal lombaire étroit

La sténose lombaire

La colonne vertébrale est un empilement des vertèbres. Entre chaque vertèbre le disque joue le rôle d’amortisseur.
L’ensemble va créer une gaine ou tuyau ou canal qui va du cerveau jusqu’au sacrum où va passer la moelle épinière jusqu’à la première vertèbre lombaire puis ensuite les racines nerveuses.
L’arthrose peut progressivement rétrécir ce canal et progressivement le boucher ( comme un conduit de cheminée ou un tuyau d’évier )

Les symptômes sont variés et parfois mélangés :

  • douleurs lombaires
  • douleurs sciatique
  • difficulté à la marche

L’intervention va consister à élargir ce canal

  • Nous allons faire connaissance et je vais vous examiner
  • Si vos douleurs sont importantes et si les examens le confirment, nous retiendrons l’indication de recalibrage lombaire.
  • Je vous montrerai une colonne vertébrale de démonstration et vous expliquerai en détail le parcours opératoire, l’opération en elle-même et les suites opératoires.
  • Il est essentiel qu’à la fin de cette consultation vous ayez bien compris les différentes phases puisqu’un questionnaire de satisfaction et un consentement éclairé vous seront proposés.

Consultation d'anesthésie

  • Son importance est majeure
  • Toujours à distance de l’opération
  • Vous donnerez au médecin anesthésiste tous les détails de votre parcours médical, et apporterez tous les examens dont vous disposez.
  • L’idéal serait de vous procurer votre dossier médical auprès de votre médecin généraliste.
  • Vous aurez tout loisir de questionner l’anesthésiste pour ce qui concerne l’anesthésie générale et les protocoles contre la douleur.

La lutte contre l'infection

Les statistiques internationales donnent un taux d’infection moyenne entre 2 à 4%.
Cette lutte est pour nous fondamentale :

  • Vous irez chez le dentiste afin de vérifier qu’il n’y a pas d’infection dentaire au moment de l’intervention ;
  • Vous effectuerez un examen d’urines pour la même raison, un traitement pourra être proposé avant l’intervention.
  • Avant d’entrer en clinique vous prendrez chez vous 2 douches à la Bétadine (qui vous sera prescrite)
  • Vous devrez effectuer une douche bétadinée la veille au soir de l’opération et une le matin de l’opération.
  • Une ultime préparation cutanée sera effectuée lorsque vous dormirez.

  • L’anesthésie est générale
  • La durée d’intervention est très variable selon le nombre de niveaux à élargir et selon les gestes complémentaires à réaliser.
  • Il faut en moyenne 1 heure pour un niveau et 1 h30 pour 2 niveaux.
  • La cicatrice sera fermée avec des agrafes.
  • Gestes complémentaires :
    Il peut s’avérer nécessaire de fixer les vertèbres entre elles pour éviter la récidive.
    – Soit avec une cale et un ligament dit interépineux
    – Soit avec des vis et des tiges ou des plaques en titane.

Ces gestes complémentaires dépendant de la qualité de votre colonne. Ils modifient la durée d’intervention, mais ne modifient pas globalement les suites opératoires.

  • Vous serez levé le lendemain matin par un kinésithérapeute
  • Au deuxième jour, le drain sera retiré et vous monterez et descendrez les escaliers.
  • Le séjour en clinique est de 4 à 5 jours et vous rentrerez à votre domicile en ambulance.
  • Le pansement sera vu et refait avant votre départ.

+ La consultation

  • Nous allons faire connaissance et je vais vous examiner
  • Si vos douleurs sont importantes et si les examens le confirment, nous retiendrons l’indication de recalibrage lombaire.
  • Je vous montrerai une colonne vertébrale de démonstration et vous expliquerai en détail le parcours opératoire, l’opération en elle-même et les suites opératoires.
  • Il est essentiel qu’à la fin de cette consultation vous ayez bien compris les différentes phases puisqu’un questionnaire de satisfaction et un consentement éclairé vous seront proposés.

+ La préparation

Consultation d'anesthésie

  • Son importance est majeure
  • Toujours à distance de l’opération
  • Vous donnerez au médecin anesthésiste tous les détails de votre parcours médical, et apporterez tous les examens dont vous disposez.
  • L’idéal serait de vous procurer votre dossier médical auprès de votre médecin généraliste.
  • Vous aurez tout loisir de questionner l’anesthésiste pour ce qui concerne l’anesthésie générale et les protocoles contre la douleur.

La lutte contre l'infection

Les statistiques internationales donnent un taux d’infection moyenne entre 2 à 4%.
Cette lutte est pour nous fondamentale :

  • Vous irez chez le dentiste afin de vérifier qu’il n’y a pas d’infection dentaire au moment de l’intervention ;
  • Vous effectuerez un examen d’urines pour la même raison, un traitement pourra être proposé avant l’intervention.
  • Avant d’entrer en clinique vous prendrez chez vous 2 douches à la Bétadine (qui vous sera prescrite)
  • Vous devrez effectuer une douche bétadinée la veille au soir de l’opération et une le matin de l’opération.
  • Une ultime préparation cutanée sera effectuée lorsque vous dormirez.

+ L'opération

  • L’anesthésie est générale
  • La durée d’intervention est très variable selon le nombre de niveaux à élargir et selon les gestes complémentaires à réaliser.
  • Il faut en moyenne 1 heure pour un niveau et 1 h30 pour 2 niveaux.
  • La cicatrice sera fermée avec des agrafes.
  • Gestes complémentaires :
    Il peut s’avérer nécessaire de fixer les vertèbres entre elles pour éviter la récidive.
    – Soit avec une cale et un ligament dit interépineux
    – Soit avec des vis et des tiges ou des plaques en titane.

Ces gestes complémentaires dépendant de la qualité de votre colonne. Ils modifient la durée d’intervention, mais ne modifient pas globalement les suites opératoires.

+ Suites opératoires

  • Vous serez levé le lendemain matin par un kinésithérapeute
  • Au deuxième jour, le drain sera retiré et vous monterez et descendrez les escaliers.
  • Le séjour en clinique est de 4 à 5 jours et vous rentrerez à votre domicile en ambulance.
  • Le pansement sera vu et refait avant votre départ.

Pré opératoire -- Post opératoire

Pré opératoire -- Post opératoire

Le retour à domicile

Vous venez d’être opéré de la colonne lombaire et vous allez regagner votre domicile.
Voici quelques conseils qui vous seront utiles pour le mois à venir puisque nous devons nous revoir en consultation à mon cabinet au 30ème jour post opératoire.
Ce premier mois est un mois de calme pendant lequel vous oublierez progressivement les douleurs et pendant lequel votre corps qui a souffert reprendra des forces.

VOUS DEVEZ

  • Marcher tous les jours matin et après-midi ( peu importe la distance)
  • Manger normalement ( la constipation habituelle va s’estomper tout doucement )

VOUS NE DEVEZ PAS

  • Vous asseoir pendant les 8 jours suivant l’opération.
  • Monter en voiture pendant 3 semaines.

  • 2 à 3 fois par semaine. A la maison le kiné continue les soins commencés en clinique.
  • La kiné plus intensive débutera au 2ème mois.

  • 1 Injection par jour à la maison par l’infirmière dès le lendemain du retour.
  • Un contrôle des plaquettes (prise de sang) doit se faire 2 fois par semaine pendant 1 mois
  • Les bandes à varices doivent être portées pendant 1 mois.

  • EN PRINCIPE, un pansement qui ne pose pas de problème ne doit pas être refait et les fils et les agrafes doivent être retirés au 21ème jour par l’infirmière à domicile.
  • Vous pouvez vous doucher les fesses et les jambes. Le principe est de ne pas mettre d’eau sale sur le pansement.
  • Vous devez montrer le pansement à l’infirmière tous les jours lorsqu’elle vient faire votre piqûre:
    – si tout va bien elle ne touche à rien
    – si le pansement est taché ou coule, l’infirmière doit le refaire et alerter si besoin votre médecin ou moi (les ordonnances seront faites à postériori sans problème).

  • Avant l’opération vous avez souffert pendant de nombreuses semaines et donc consommé une grande quantité d’antalgiques et d’anti inflammatoires.
  • L’idée est donc de sevrer votre organisme de ces médicaments souvent agressifs.
  • Je ne vous prescrirai rien à votre sortie, vous pouvez néanmoins au coup par coup finir les boites que vous avez commencé.

  • Vers le 30ème jour après l’opération
  • Vous viendrez en voiture particulière.

Pendant cette période post-opératoire vous serez donc encadrés par :

  • L’infirmière tous les jours
  • Votre kiné 2 à 3 fois par semaine
  • Votre médecin traitant
  • En ce qui me concerne, je reste entièrement à votre disposition (téléphone ou visite).
  • Mieux vaut téléphoner pour dissiper un problème que d’attendre dans l’anxiété.

+ La rééducation

  • 2 à 3 fois par semaine. A la maison le kiné continue les soins commencés en clinique.
  • La kiné plus intensive débutera au 2ème mois.

+ Les anticoagulants

  • 1 Injection par jour à la maison par l’infirmière dès le lendemain du retour.
  • Un contrôle des plaquettes (prise de sang) doit se faire 2 fois par semaine pendant 1 mois
  • Les bandes à varices doivent être portées pendant 1 mois.

+ Le pansement

  • EN PRINCIPE, un pansement qui ne pose pas de problème ne doit pas être refait et les fils et les agrafes doivent être retirés au 21ème jour par l’infirmière à domicile.
  • Vous pouvez vous doucher les fesses et les jambes. Le principe est de ne pas mettre d’eau sale sur le pansement.
  • Vous devez montrer le pansement à l’infirmière tous les jours lorsqu’elle vient faire votre piqûre:
    – si tout va bien elle ne touche à rien
    – si le pansement est taché ou coule, l’infirmière doit le refaire et alerter si besoin votre médecin ou moi (les ordonnances seront faites à postériori sans problème).

+ Les médicaments

  • Avant l’opération vous avez souffert pendant de nombreuses semaines et donc consommé une grande quantité d’antalgiques et d’anti inflammatoires.
  • L’idée est donc de sevrer votre organisme de ces médicaments souvent agressifs.
  • Je ne vous prescrirai rien à votre sortie, vous pouvez néanmoins au coup par coup finir les boites que vous avez commencé.

+ Consultation de contrôle

  • Vers le 30ème jour après l’opération
  • Vous viendrez en voiture particulière.

Pendant cette période post-opératoire vous serez donc encadrés par :

  • L’infirmière tous les jours
  • Votre kiné 2 à 3 fois par semaine
  • Votre médecin traitant
  • En ce qui me concerne, je reste entièrement à votre disposition (téléphone ou visite).
  • Mieux vaut téléphoner pour dissiper un problème que d’attendre dans l’anxiété.

A distance

  • L’arrêt de travail initial est de 2 mois et pourra être prolongé en fonction de votre état et de votre métier.
  • Les problèmes lombaires sont évolutifs toute la vie.
  • Vous risquez d’avoir des douleurs résiduelles ou même une récidive de la hernie discale
  • Vous devez donc rester très attentifs au CODE DU DOS, modifier vos gestes, modifier éventuellement votre travail.