11 bis cours du Général de Gaulle, 21000 Dijon


CHIRURGIE DU PIED
  • HALLUX VALGUS : DEVIATION DU GROS ORTEIL
  • HALLUX RIGIDUS : ARTHOSE DU GROS ORTEIL
  • GRIFFES D’ORTEIL

L’avant pied est constitué des 5 orteils et des 5 métatarsiens en amont. On nomme Hallux le gros orteil, orteils longs les orteils adjacents.

Le pied est très sollicité lors de la marche et présente des variations et faiblesses anatomiques individuelles.

La forme des pieds, l’hérédité, le chaussage, les antécédents traumatiques sont à l’origine de dégradations qui comportent déformations et douleurs. Un traitement chirurgical adapté permet de récupérer un chaussage et une activité normale la plupart du temps.

Les douleurs après chirurgie du pied sont bien contrôlées, mais les gestes de correction essentiellement osseux nécessitent une consolidation et donc une certaine patience.

DEFORMATION DE L’AVANT PIED
IMG_1443
Dr Hallonet
Chirurgien Orthopédiste
Logo_Doctolib

L’avant pied est mécaniquement constitué de 5 colonnes tenues par des haubans tendineux. L’atteinte d’une d’elles déséquilibrera progressivement ses voisines. Une correction suffisamment précoce limite le risque d’atteinte en cascade, de récidive ou de déformation difficilement rattrapable. Les déformations du pied comportent : angulation du squelette, production osseuse anormale (ostéophyte) et épaississement des parties molles (bursite).

DIAGNOSTIC

Le diagnostic se fait lors de la consultation par une étude de la marche, des appuis, des points douloureux. Un bilan radiologique pied en charge est indispensable pour analyser l’anatomie et les déformations du squelette.
Une solution individuelle sera alors proposée.

LES TRAITEMENTS

La décision d’un traitement chirurgical dépend de la douleur et de l’évolution de la déformation.
Au préalable un chaussage bas et suffisamment large limitera la vitesse de dégradation.
Des semelles amélioreront le confort de l’avant pied.
Lorsque la chirurgie du pied est envisagée, si la situation le nécessite, il doit être discuté de façon globale pour rétablir l’équilibre de l’avant pied.

illustration chirurgie du pied
CHIRURGIE POUR HALLUX VALGUS

Il s’agit de la correction d’une déformation habituelle isolée et sans arthrose du gros orteil.
Le geste comporte principalement des réaxations osseuses. Les segments osseux seront fixés par des vis enfouies dans l’os dont l’ablation n’est généralement pas nécessaire.

CHIRURGIE HALLUX RIGIDUS

Correspond à la fixation en bonne position de l’articulation déformée. Cette correction est définitive, limite la possibilité de port de talon à 4 cm environ.
La pratique sportive est cependant possible y compris la course.

CHIRURGIE POUR GRIFFES D’ORTEILS

Dans les formes souples une détente équilibrée des tendons par un geste tendineux ou osseux permet la correction.
Dans les formes rigides la fixation partielle d’un orteil est proposée.

SUITES OPÉRATOIRES

La chirurgie du pied se pratique en ambulatoire
Les techniques les plus récentes d’anesthésie et d’analgésie limitent au maximum les douleurs post opératoires. Le pied étant encore endormi lors de votre sortie l’usage de cannes est nécessaire.
Dès le lendemain l’appui sera possible sur l’arrière et le coté du pied avec ou sans la chaussure médicale. La douleur étant en grande partie liée à l’œdème il est recommandé de limiter au maximum les déplacements spécialement la première semaine.
La consolidation osseuse demande 6 à 8 semaines. Votre activité sera limitée pendant cette période.
La reprise de sport de type course peut nécessiter 4 à 6 mois.
Le bénéfice attendu est un chaussage normal et indolore. Les appuis sont restaurés et la marche non limitée, de même que les activités sportives.

Douleur de pied
Reprise d'activité
RISQUES PRINCIPAUX

La consolidation peut être lente ou insuffisante, rarement nécessiter une chirurgie complémentaire.

Une récidive de déformation est possible principalement lors de déformations initiales importantes ou précoces.

Des complications veineuses type phlébite sont possibles et nécessitent l’usage d’anti coagulant et de contention.

L’algodystrophie est un phénomène rare douloureux, inflammatoire et imprévisible pouvant ralentir l’évolution ou laisser des séquelles.

L’infection est très rare mais peut nécessiter une ré intervention.